Sélectionner une page

Décroche le job grâce à tes soft skills !

Décroche le job grâce à tes soft skills !

Ça y est.  Le grand jour est arrivé. Tu as passé les premières étapes de sélection et arrive enfin à ton entretien d’embauche. Tu en es sûr. Côté compétences techniques (hard skills), tu possèdes incontestablement le profil idéal. Ton CV le prouve. Mais tu le sais, ça ne suffit plus. Pour faire la différence, il va falloir aussi assurer côté soft skills, ces fameuses compétences comportementales que les recruteurs s’arrachent désormais et qui sont constituées d’un mix de compétences sociales, de traits de personnalité, d’attitudes et d’intelligence émotionnelle

Les soft skills sont parfois innées et parfois s’acquièrent au fil du temps. Mais elles sont aujourd’hui le ciment qui te permettra de décrocher le job. La plupart des questions que le recruteur te posera tourneront d’ailleurs autour de ces compétences non techniques. 

Parmi les plus demandées, on retrouve :

– Le talent de communication

– La capacité de persuader

– La coopération

– L’enthousiasme

– …

Tu vas devoir démontrer que ces compétences, tu les possèdes bel et bien. On t’explique comment. 

1. Montre que tu sais persuader ton entourage

Tu aimes coacher et tu es bon dans l’exercice ? C’est évidemment bien de le dire. Mais c’est encore mieux de le prouver. 

Décris un moment où tes conseils ont aidé un membre de l’équipe à gagner des félicitations ou à obtenir une promotion. 

Dresse une liste d’exemples qui montrent que tu sais résoudre des problèmes difficiles, et que tu travailles harmonieusement en équipe. Ta capacité à influencer positivement votre entourage est un attribut extrêmement important. Négocies-tu efficacement avec différentes équipes et individus ? Peux-tu construire en toute confiance des relations d’affaires solides à tous les niveaux d’une organisation ? Rassemble des exemples de la manière dont tu y es parvenu dans le passé. Entraîne-toi à raconter tes histoires et n’hésite pas à te tester auprès d’amis. 

2. Sois un communicant né

Savoir bien communiquer est l’un des soft skills qui figure dans la top list des recruteurs. Il va donc également falloir démontrer que tu es un cador dans ce domaine. L’entretien est le moment idéal pour le prouver en direct. Prépare ce dernier en t’entraînant à parler de ton expérience à voix haute.  Lors de l’entrevue, fais des réponses claires, concises et précises. Et parce qu’une communication réussie exige également une bonne écoute, n’oublie pas d’être particulièrement attentif à ce que l’on te demande. 

3. Mobilise les réseaux sociaux en ta faveur

Les recruteurs veulent des preuves. Demande à tes collègues actuels et passés de publier des recommandations LinkedIn attestant de tes soft skills (et par là même occasion, de tes hard skills). De quoi convaincre du bien fondé de tes dires. 

4. Fait preuve d’enthousiasme

Que recherchent les employeurs ? Un candidat qui correspond réellement à la culture de l’entreprise, véritablement intéressé par la société et passionné par ce qu’il fait. Fais donc preuve d’enthousiasme (sans forcément tomber dans la passion feinte). Une chose est sûre. En entretien, c’est bel et bien un atout.

Dans son enquête annuelle sur les tendances de l’embauche, le site d’emploi CareerBuilder a révélé qu’environ 92% des employeurs considèrent les compétences comportementales comme essentielles dès l’étape de l’entretien. De plus, ils ont 80 % à considérer les traits interpersonnels comme étant tout aussi importants, voire plus importants que les compétences techniques. De son côté,  le rapport LinkedIn sur les compétences 2020 a montré que les soft skills sont désormais l’un des principaux facteurs de différenciation pour les employés de la nouvelle décennie.

Bref, les soft skills sont IN-CON-TOUR-NABLES. Sache les présenter et c’est partie gagnée.  A toi de jouer…

 

Cherchez  moins, trouvez mieux. Cliquez ici